AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

~Serez-vous...défenseurs de sa robe rouge?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
♕ Je suis Monsieur Alexandre
Témoin de vos aventures

♟ Complots : 76
♟ Arrivée à Paris : 09/10/2011
♟ Localisation : Au-dessus de toi
♟ Profession : Gardien de vos secrets




Sous le sceaux du secret
Mon coeur balance:
Jeu d'espion: Je travaille pour vous, pour vos ennemis et pour moi-même.
Côté RP:
MessageSujet: ~Serez-vous...défenseurs de sa robe rouge? Lun 28 Nov - 13:34



    Gardes et alliés du cardinal



    Non moins prestigieux que les mousquetaires du roi, les gardes du cardinal font partie de cette élite dévouée au ministre. Que ce soit par rejet des décisions royales ou par admiration pour le cardinal, tous ont à cœur de le servir fidèlement. Rien ne compte plus que ce devoir.
    Ne les croyez pas cupides et peu scrupuleux ! Ils ont la loyauté et l’honneur de leur tâche et s’efforcent de la mener à bien, malgré les récriminations qui pèsent contre eux. Les nobles eux-mêmes se sentent parfois isolé dans leur admiration et fragile est leur place dans ce jeu de dupes.
    Mais tout grand homme se doit d’avoir ses espions, ses exécuteurs de basses œuvres : méfiez-vous d’eux, leur conscience est faible !


    ~ Libre
    ~ Réservé
    ~ Pris


    Gui de Rochefort ~ Richard Armitage
    Alexandre Ravaillac ~ Henry Cavill
    Philippe de Jussac ~ Gaspard Ulliel
    François du Tremblay ~ Colin Firth
    Milady de Winter ~ Charlotte Poutrel
    Isabelle de Lamballe ~ Rachel Hurd Wood




Dernière édition par Monsieur Alexandre le Ven 16 Mar - 13:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les3mousquetaires.forumactif.com
avatar
♕ Je suis Monsieur Alexandre
Témoin de vos aventures

♟ Complots : 76
♟ Arrivée à Paris : 09/10/2011
♟ Localisation : Au-dessus de toi
♟ Profession : Gardien de vos secrets




Sous le sceaux du secret
Mon coeur balance:
Jeu d'espion: Je travaille pour vous, pour vos ennemis et pour moi-même.
Côté RP:
MessageSujet: Re: ~Serez-vous...défenseurs de sa robe rouge? Ven 13 Jan - 9:59

GARDES


    ♦ Gui de Rochefort ♦



    ♣ 40 ans
    ♣Célibataire
    ♣ Française
    ♣ Comte de Rochefort - bras droit du cardinal.
    ♣ Richard Armitage
    ♣ LIBRE


    Agressif, cynique, possède peu de scrupules, homme de main plus qu'homme d'esprit mais n'en est pas stupide pour autant, incorruptible, rancunier.


    Le moins que l'on puisse dire c'est que cette branche de la maison de Rohan est du genre tumultueuse. Rebelles depuis la nuit des temps, ou du moins depuis le Moyen âge envers le pouvoir royal, ils n'ont aucun scrupules à le contrecarrer. Déçus une fois, les Rochefort ne pardonnent pas c'est bien simple. Depuis que Louis roi de France sixième du nom, les a offensés en refusant d'épouser une des leurs, tous les prétextes sont bons pour nuire à leur façon au maître de la France. Gui ne déroge en rien à la règle.

    On en a fait un bon soldat. Fils très obéissant d'un père implacable qui a toujours privilégié pour lui, l'apprentissage des armes plutôt que celui des lettres. Pistolet, mousquet, poignard, épée, fouet, fronde, il connait le maniement de toute arme. Il vaut mieux éviter de lui chercher querelle. Quant à l'affection, ne la cherchez pas dans cette famille. On ne forge pas un dur dans un cocon d'amour. Si Gui bénit son enseignement qui lui a valu bon nombre de cicatrices, il lui reste néanmoins perpétuellement un manque à combler. Rentré en premier lieu au service du cardinal pour le seul plaisir d'enquiquiner le roi, il s'est mis à admirer le remarquable homme d'état. Il lui sera loyal jusqu'à la mort, rangez donc vos bourses. Il n'est pas preneur ! Tout irait pour le mieux pour lui, si dans son propre camp on ne cherchait pas à lui mettre des bâtons dans les roues et s'il pouvait enfin mettre la main sur ces damnés mousquetaires.


    ♦ Ceux que je connais ♦

    Spoiler:
     


    ♦ Alexandre Ravaillac ♦



    ♣ 28 ans
    ♣ Veuf
    ♣ Française
    ♣ Maréchal des Logis / Chevalier de l'Ordre de Calatrava
    ♣ Henry Cavill
    ♣LIBRE


    Secret, mystérieux, taciturne, loyal, escrimeur accompli, très nerveux, paranoïaque.


    Ah ce nom que tout le monde ne connait plus que pour avoir été porté par le régicide d'Henri IV ! Oui Alexandre le porte et ce n'est pas une coïncidence, puisqu'il est le neveu du dit assassin. Parenté dont il se serait bien passé car depuis 1610, depuis qu'il a vu son oncle exécuté de la plus atroce des façons en place de grève, sa famille a tout perdu. Leurs terres, leur maison à Angoulême, le droit de vivre dans le royaume et même de porter jusqu'à leur nom désormais sali. Ils s'exilèrent donc comme l'exigeait le nouveau roi. Heureusement sa mère Inès, une espagnole possédait encore de la famille à Tolède. Le jeune Alexandre vécut donc auprès de ce cousin espagnol, maître et forgeur d'armes auprès de qui chaque jour il apprit à exceller dans le maniement de l'épée. C'est ainsi qu'il intégra sous le nom de Diego Escaza le prestigieux Ordre militaire de Calatrava et eut l'honneur de servir d'escorte lors du mariage d'Anne d'Autriche avec le jeune Louis XIII, alors qu'il atteignait ses 18 ans.

    Ce retour au pays le remplit de nostalgie, il se promit d'y revenir quoiqu'il en coûte. De retour de sa mission, il épousa sous la pression de ses parents une jeune femme de la région. Le mariage fut un vrai désastre, elle lui jetait à la face qu'elle n'avait jamais aimé qu'un autre homme et que sa vue lui était horrible ! Il supporta tout, qu'elle le trompe même, mais lorsque pour faire casser leur mariage, elle lui lança qu'elle savait tout au sujet du secret familial, il rentra dans une colère folle. Dans cet accès, il la tua accidentellement. On ne condamne pas en Espagne un époux bien qu'assassin, lorsque l'adultère de la femme est prouvé. Ce fut le cas ! Bien que très vite relâché donc par la justice espagnole, il décida puisque plus rien ne le retenait de retrouver la France. C'est toujours sous le nom d'Escaza qu'il est à présent connu en France. Ses prouesses d'épéiste, le refus de servir directement le monarque qui a fait exécuter son oncle, lui ont ouvert les portes du Palais Cardinal. Il y sert désormais Richelieu qu'il admire et considère comme le véritable maître de la France. Il joue avec le feu cependant car le cardinal ne serait sans doute pas magnanime s'il apprenait que le neveu du régicide a enfreint la loi d'exil le touchant.


    ♦ Ceux que je connais ♦

    Spoiler:
     


    ♦ Philippe de Jussac ♦



    ♣26 ans
    ♣Célibataire
    ♣Française
    ♣Comte de Jussac, officier du cardinal de Richelieu
    ♣Gaspard Ulliel
    ♣LIBRE


    Fine lame; Excellent combattant; Loyal aux édits et au cardinal; Volage; Grand buveur et joueur; Bavard mais sait garder ses secrets; Curieux; Ambitieux; Pugnace; Aventurier


    Philippe est l'un de ces aînés de famille nobles de province, destiné aux armes et dont l'éducation ne fut qu'en ce sens. Aîné de cinq enfants, originaire d'Auvergne, son père avait misé sur cet enfant calme et déjà empreint de justice et l'avait très tôt envoyé dans les meilleurs collèges militaires. Philippe bénéficia ainsi très tôt des rudiments des armes et rapidement, il s'imposa à l'escrime par sa légèreté, son poignet souple et son jeu de jambe incomparable. Adversaire de taille, on connaissait déjà son nom dans les salles d'armes parisiennes, lorsqu'il monta jusqu'à Paris, à l'âge de 19 ans. Son nom bientôt auréolé des gloires de duels qu'il recherchait lui ouvrit quelques portes et très vite, il fréquenta ces petits salons où les jeunes filles se pressaient autour du duelliste.
    Mais à 21 ans, Philippe ne cessait de végéter à Paris, donnant quelques leçons d'armes et pressé par un père qui voyait s'échapper son fils, il se décida pour prendre la casque des gardes du cardinal. Si ce choix se fit par dépit et pour faire plaisir à son père, Philippe su très vite que cette compagnie de gardes pourrait lui ouvrir de nombreuses portes. Se révélant aussi doué dans son devoir qu'en duel, il cessa sa vie bien trop irrégulière, se plia aux ordres dictées et petit à petit, son nom revint aux oreilles de ses supérieurs qui lui accordèrent promotions et privilèges.
    A présent officier du cardinal, il sait que son nom est connu du ministre et du roi et que ses prouesses peuvent lui offrir des places plus intéressantes. Son ambition ne s'est donc pas tarie et si à présent son grade lui convient, il souhaite rapidement atteindre les échelons supérieurs et rejoindre les rangs des officiers supérieurs de la compagnie des gardes. La mission du surveillance de trois des plus éminents mousquetaires du roi est pour lui une première marche.


    Ceux que je connais

    Spoiler:
     



"Il est permis de violer l'Histoire, à condition de lui faire un enfant."


Dernière édition par Monsieur Alexandre le Ven 16 Mar - 13:35, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les3mousquetaires.forumactif.com
avatar
♕ Je suis Monsieur Alexandre
Témoin de vos aventures

♟ Complots : 76
♟ Arrivée à Paris : 09/10/2011
♟ Localisation : Au-dessus de toi
♟ Profession : Gardien de vos secrets




Sous le sceaux du secret
Mon coeur balance:
Jeu d'espion: Je travaille pour vous, pour vos ennemis et pour moi-même.
Côté RP:
MessageSujet: Re: ~Serez-vous...défenseurs de sa robe rouge? Ven 13 Jan - 13:37

ESPIONS ET ALLIÉS


    ♦ François du Tremblay
    (Père Joseph) ♦



    ♣ 49 ans
    ♣Célibataire
    ♣Français
    ♣Baron de Maffier/ Éminence Grise du cardinal de Richelieu
    ♣ Colin Firth
    ♣ PRIS


    Mystique, indocile, mysogyne, fin politicien, polyglotte, esprit éclairé en plusieurs domaines, globe trotteur, bourreau de travail, maître en espionnage, conseiller de l'ombre.


    Fils d'un parlementaire et d'une Lafayette, ce n'est pas une voie commune qu'a choisi François. Pourtant tout désigné pour les métiers des armes, il fut si touché par les guerres de religions qu'il il s'est tourné vers les ordres. Il a entrepris dès son adolescence des voyages initiatiques, en Italie, en Angleterre, tous empreints de réflexion et de méditation. Ceux ci lui ont apportés la confirmation que la voie religieuse était celle qu'il devait suivre. Néanmoins, il ne met pas tout son savoir qui est des plus étonnants, au seul service des capucins, dont il a intégré l'ordre à l'âge de 22 ans. Sa courte carrière militaire, lui a ouvert les portes des grands de ce monde et il est devenu le confesseur de rois et de reines, fait l'admiration de certains comme de la grande Elizabeth Ière.

    Écrivain, philosophe, politicien, il est à l'origine de nombreux traités ou de volumineux ouvrages de thèses. Qu'il soit atteint aux yeux ne l'arrête guère et il se tue à la tâche, avec une rage qui impressionne. Qui pourtant pourrait se douter que derrière cet homme à la robe de bure, se cache également un espion, ou plutôt le maître de tout un réseau d'espionnage. Ce dernier ne se situe pas seulement en France mais partout en Europe. Plus que la garde rapprochée du cardinal, c'est ça l'armée ô combien puissante de l'Eminence rouge. Le binôme est inséparable. Chacun le sait mais ce qu'on ignore en revanche, c'est le danger que représente réellement, cet homme de l'ombre que l'on ne croise au final que fort peu, qui semble être partout et nulle part, voyageant sans cesse. Voilà que se profile d'ailleurs le siège de la Rochelle où il ne manquera sans doute pas d'intervenir ! Une vraie plaie pour ses ennemis, mais il se flatte d'en avoir autant et une véritable perle pour ceux qu'il soutient ! Voici l'homme de l'ombre, tout ou rien !


    ♦Ceux que je connais♦

    Spoiler:
     


    ♦ Milady de Winter ♦



    ♣ 26 Ans
    ♣ Mariée / Veuve
    ♣ Française
    ♣ Comtesse de Winter
    ♣ Charlotte Poutrel
    ♣ PRISE


    Belle, Rusée, Intelligente, Sournoise, Hypocrite, Menteuse, Mauvaise, Opportuniste, Impulsive, Prête à tout, Orgueilleuse, Sans aucun Scrupule, Dangereuse, Ambitieuse, Séductrice, Courageuse, Ingénieuse, Capable de s'adapter, Excellente Comédienne.


    Attention, l'histoire de Milady est basée sur le roman de Dumas et non sur le film de 2011.
    Milady est née Anne de Breuil, aux alentours d'Armentière. A quinze ans, alors qu'elle est religieuse au couvent des bénédictines, elle séduit un jeune prêtre qu'elle épouse, et le convainc de s'enfuir avec elle, et pour se faire, de voler les vases sacrés du couvent et de les vendre. Mais tous deux sont arrêté. Huit jour après, elle s'échappe, ayant séduit le fils de son géolier, laissant son amant écoper seul à dix ans de fers et à la flétrissure. Le bourreau, frère du prêtre, la rattrape et la marque à son tour. Son amant s'évade finalement, et obtient une cure dans le Berry ou ils se présentent comme frère et sœur. Là, le comte de la Fère tombe amoureux d'elle et lui propose de l'épouser, faisant d'elle la comtesse de la région. Mais peu après leur mariage, celui-ci découvre qu'elle est marquée de la fleur de lys, et la pend sans poser la moindre question. Elle se réchappe par miracle et disparait.
    Pour survivre, pour s'obtenir à nouveau un avenir, elle se donne un nouveau nom, une nouvelle existence, un nouveau passé. Elle arrive en Angleterre, et épouse le Comte de Winter, devient Milady Clarick de Winter, et empoisonne son époux peu après la naissance de son fils, devenant en attendant la majorité de ce dernier, son unique héritière. Commence réellement pour Mildady son existence de mensonges, et d'intrigues : elle est à présent libre, noble et richissime. Elle entre au service de cardinal Richelieu comme agent, et joue de sa beauté, de son corps, de son talent et de son intelligence pour obtenir tout ce qui lui plait.


    ♦ Ceux que je connais ♦

    Spoiler:
     


    ♦ Isabelle de Lamballe ♦



    ♣26 ans
    ♣Célibataire
    ♣Française
    ♣Comtesse de Lamballe
    ♣Rachel Hurd Wood
    ♣LIBRE


    Pugnace - Franche - Discrète - Efficace - Adroite - Susceptible - Cultivée - Curieuse - Sait rapidement oublier ses scrupules - De mauvaise foi


    Sous cette chevelure de feu qui lui attirèrent de nombreux regards, derrière ce regard d’azur et de visage d’ange se cache pourtant un caractère sûr et décidé. Troisième enfant d’une famille nombreuses originaire de Bretagne, Isabelle est de ces jeunes filles de noblesse provinciale, dont l’éducation ne fut faite que dans le but de faire d’elle une jeune fille accomplie.
    D’un caractère docile et complaisant, Isabelle vécu ces enfances insouciantes : entre les jeux fraternels et les disputes entre sœurs, rien en cette enfance pouvait révéler l’avenir de la jeune fille.

    C’est par la faveur de son père auprès du duc de Vendôme, gouverneur de Bretagne et fils naturel d’Henri IV, qu’Isabelle fut toutefois placée dans la Maison de la reine, Marie de Médicis, qui devient bientôt la reine-mère.
    Silencieuse et attentive, elle saura s’attirer les faveurs de Marie de Médicis, qui fit d’elle l’une de ses confidentes et petites messagères. Adroite et efficace, Isabelle se vit bientôt octroyer quelques missions plus délicates et au fait de certains secrets de cour, tâchera d’être à la hauteur des espérances de la reine-mère. Son but ? Grimper les échelons de l’ambitions, être bien plus qu’une simple demoiselle d’honneur d’une reine presque déchue, que son fils chercher à évincer. Au fil des ans, ces cabales familiales finiront par écoeurer la jeune femme.
    Ce fut cette rencontre avec Arnaud de Mondaye qui devait sceller son avenir. Lancée dans les sombres complots qui agitaient la petite cour de la reine-mère, prise dans ces tourbillons afin de mieux duper le roi et celui qui n’était encore qu’évêque de Luçon, elle y entraînera celui qui la suivait alors aveuglément. Elle saura se servir de ses atouts pour mieux rebondir et sortir de ce carcan, quitte à le sacrifier. Mais si l’arrestation dont elle fut victime aurait pu briser son élan, l’intérêt que le cardinal porta à cette jeune fille au visage angélique la sauva de l’échafaud. Cette petite tête rousse, connaissant certains secrets de la reine-mère, pourrait ne pas être inutile à ses côtés.

    Graciée, Isabelle sera à nouveau placée auprès de Marie de Médicis, mais le maître a désormais changé de visage.



    ♦ Ceux que je connais ♦

    Spoiler:
     



"Il est permis de violer l'Histoire, à condition de lui faire un enfant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les3mousquetaires.forumactif.com
♕ Je suis Contenu sponsorisé ♕



MessageSujet: Re: ~Serez-vous...défenseurs de sa robe rouge?

Revenir en haut Aller en bas

~Serez-vous...défenseurs de sa robe rouge?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Trois Mousquetaires :: IL ETAIT UNE FOIS :: Choisis ton personnage :: Les prédéfinis-