AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Enclosed Village.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
♕ Je suis Constance Bonacieux
    Il existe des roses sans épines.

♟ Complots : 26
♟ Arrivée à Paris : 14/09/2012
♟ Localisation : À Paris, rêvantd'être dans les bras de d'Artagnan plutôt que de sentir l'haleine fétide de son mari...
♟ Profession : Lingère de Sa Majesté.




Sous le sceaux du secret
Mon coeur balance:
Jeu d'espion: Pour la Reine, uniquement et seulement.
Côté RP: Disponible
MessageSujet: Enclosed Village. Jeu 1 Nov - 20:18

">Nom du site : Enclosed Village

URL DU SITE

Fiche ou contexte : "Bonjour chers habitants,
J’espère que vous trouvez votre nouveau village accueillant. Cela serait tout de même dommage que vous n’appréciez pas votre nouvelle demeure. Dois-je vous précisez que vous n’en sortirez jamais ? Non, je crois bien que vous le savez déjà. Tant pis, je n’aurais pas eu l’honneur de vous le dire. Ce doit être certainement un autre habitant qui vous a appris la nouvelle… Mon petit doigt me dit que vous ne le croyiez pas, il y a à peine cinq minutes… Je crois que je viens de dissiper vos doutes, non ?
Enclosed Village porte bien son nom, puisque que cela signifie Le Village Clos. Le Village où vous serez enfermé. Jusqu’à la fin de vos jours. Mais ne vous affolez pas, aucun mal ne vous sera fait. Si vous vous tenez à carreaux, évidemment. Pour les rebelles, une solution existe. Elle sort d’un pistolet, pour tout vous dire.
A part cela, mes employés sont à votre service. Vous vivrez ici jusqu’à votre mort, mais je tiens tout de même à ce que vous vous sentiez bien. Je ne suis pas un monstre…
Pour finir, chers habitants, ne cherchez pas à savoir qui je suis réellement, et pourquoi vous restez enfermé. De un, parce que vous n’y arriverez jamais, et de deux, parce que ce serait trop dangereux pour vous.
Ah oui, j’oubliais, faites attention à tout ce que vous faites, une vicieuse petite journaliste, Mme. Gossip, surveille vos moindres faits et gestes, et tout sera retranscrit dans le Gossip Mag, à chaque fin de mois. Ce serait tout de même dommage que votre femme apprenne que vous la trompiez, non ?"


Amy regardait, effarée, le journal qui se tenait devant la porte de sa nouvelle maison. Elle n’y croyait pas. Elle ne voulait pas y croire. C’était un cauchemar, un horrible cauchemar. Bientôt elle se réveillerait, et tout allait disparaitre. Elle ferma les yeux, en rouvrit un timidement. Rien n’avait changé. Elle ouvrit les deux. Tout était parfaitement comme il y a quelques instants. Elle était toujours dans ce maudis village. Au secours.


***

Cela faisait maintenant un mois que Amy était enfermée à Enclosed Village. Elle avait vite compris qu’il n’y avait aucun moyen de s’en sortir. Les serviteurs étaient omniprésents, sans compter les caméras de surveillances accrochées un peu partout, en haut des arbres, des lampadaires, des cheminées… Dans les maisons mêmes. Et aucun moyen de s’en débarrasser. Elle releva la tête et fixa l’œil noir qui se tenait au-dessus d’elle, accroché à une branche de noisetier. Elle sortit la clé de sa poche, la fit tourner autour de son doigt pour finalement l’insérer dans la serrure. Elle ouvrit lentement sa porte. Par terre dans l’entrée se tenait un petit journal à bordure rose. La Gossip avait encore frappé. Amy soupira. La vie était insoutenable pour elle ici. Elle ramassa le journal et le mit à la poubelle. Elle n’avait même pas envie de savoir si la Journaliste avait raconté quelque chose à son propos. Tous les mois c’était la même chose. Cette femme racontait tout et n’importe quoi sur tout le monde, lançant des rumeurs pour la plupart fausses sur les habitants. Seulement voilà : comment savoir si ces rumeurs étaient vraiment fausses ? Elle s’assit mollement sur le canapé, puis alluma la télé et posa ses pieds sur la table basse qui se tenait devant elle. Au moins, les émissions ici étaient les mêmes que dans la vraie vie. La vraie vie… Amy lâcha un rire stressé. Mais on était dans la vraie vie ici. Bien que cela paraisse fou, tout était bien réel. Il n’y avait que l’extérieur qui était une illusion, car il n’y avait pas d’extérieur ici. Il n’y avait nulle part où aller, après ces murs. Une page de pub annonça que le thème du banquet de cette semaine sera la Rose. Pfff, la Rose. Comme si la vie était rose ici. Mais il faudra bien y aller, à ce banquet, c’est obligé. Comme toute les semaines… Sinon le cachot. Plus elle y pensait, plus Amy déprimait. Elle regarda par la fenêtre. Peut-être que le soleil qui illuminait cette journée était faux lui aussi. Faux, tout était faux, désespérément FAUX. Même elle jouait la comédie, pour tenter de survivre. Mais en cette fin d’après-midi-là, survivre, elle ne voulait plus le faire. Elle se leva, les yeux dans le vide, l’esprit embué dans un épais brouillard gris. Elle se rendit dans son garage, prit une corde assez solide et fit un nœud avec. Elle l’accrocha à une poutre qui se tenait devant elle, monta sur un tabouret, mit la corde autour de son cou, serra. Puis elle se laissa tomber en avant, et elle se laissa mourir. Elle ferma les yeux, et une larme coula le long de sa joue. C’était fini, bel et bien fini.


***

La mort d’Amy ne passa pas inaperçue parmi les habitants, et ce petit incident dans la vie tranquille – si l’on peut le dire ainsi - bouleversa un bon nombre. Les gens se terrèrent un peu plus chez eux, se méfiant de tout le monde. Mais d’autre voulurent se battre et y croire. Lutter, encore et encore, ne pas abandonner, jamais, jusqu’à la mort. Des petits groupes se réunirent, ceux des combattants. Ils ne faisaient rien de spécial, à part espérer, continuer d’y croire.

Et vous, collaborerez-vous avec le Maire en devenant l’un de ses serviteurs, à moins que vous ne vous résolviez à vivre terrer dans votre demeure ? Peut-être l’espoir habitera en vous, et vous ferez alors parti des habitants bien décidés à combattre, à n’importe quel prix. Mais, qu’importe dans quel camp vous serez, quelle stratégie vous adopterez, une question se pose : Survivrez-vous dans ce village, sans devenir aussi fou que son propriétaire ?


Votre avis : Très bon fo', excellent même (normal, je suis modo tongue ), les PVS sont encore en construction, mais il y en a quand même quelques-uns de prêts à être joués. Nous sommes pour la plupart entre 13 et 18 ans, ce qui peut sembler jeune, mais... Vous ne savez jamais rien sur les mineurs...

Vous avez le choix entre devenir serviteurs, c'est-à-dire les lèche-bottes du Maire, qui font tout le boulot, et nous sommes même en manque, donc veuillez les favoriser, s'il vous plaît. Et il y a les pauvres habitants...

Et n'hésitez pas à faire une petite critique, ce sera fort apprécié.

Qui êtes-vous sur le site/forum ? Clémentine I. Debrume./Verity R. Richmond.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enclosed Village.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Trois Mousquetaires :: LAISSE TOMBER LE MASQUE ! :: Nos précieux alliés :: Publicité-